Archives

MC à la télé, NTV HD

10617354_624260461006262_380327623_nJ’ai fait MC aujourd’hui à la télévision, NTV HD, pour le programme de la Santé. Le sujet est porté sur le Virus Ebola, son histoire, sa révolution, son infection, la préservation et protection. La discussion était en langue cambodgienne et anglaise. Les intervenants sont Docteur et Professeurs, MM. Sin Chun Im et A. Anderson, qui travaillent pour l’Université Internationale et l’Hôpital Sen Sok. Il sera diffusé à la télé, la semaine prochaine, Lundi et Mercredi, de 17h à 18h, l’heure au Cambodge, à NTV HD.

Je suis vraiment désolé pour nos chers pays en Afrique qui étaient infectés par cette maladie. Par l’intérêt de ce programme, j’espère bien que les cambodgiens et téléspectateurs comprennent mieux problèmes mondiale.

10589584_624260517672923_1873102075_n

ថ្ងៃនេះ ខ្ញុំធ្វើពិធីករ នៅទូរទស្សន៍នាគព័ន្ធ NTV HD ក្នុងនាទីសុខភាព។ ប្រធានបទ ត្រូវបានផ្តោតជាសំខាន់នៅលើជំងឺ Ebola, ប្រវត្តិជំងឺ, ការវិវត្តិ, ការឆ្លងមេរោគ, និងការការពារ។ ការពិភាក្សានេះបានអញ្ជើញចូលរួមពីវាគ្មិនកិត្តិយសគឺលោកវេជ្ជបណ្ឌិតនិងសាស្ត្រាចារ្យ ស៊ិន ឈុនអ៊ីម និង Anderson មកពីសាកលវិទ្យាល័យអន្ដរជាតិ IU និងមន្ទីរពេទ្យ សាកលវិទ្យាល័យអន្ដរជាតិសែនសុខ។ កម្មវិធីនេះនឹងត្រូវចាក់ផ្សាយនៅសប្តាហ៍ក្រោយ នាថ្ងៃចន្ទល្ងាចម៉ោង៥-៦ និងផ្សាយសាឡើងវិញ នៅថ្ងៃពុធ វេលាម៉ោងដដែល។

ខ្ញុំពិតជាសោកស្តាយចំពោះប្រទេសមួយចំនួនក្នុងទ្វីបអាហ្រ្វិកដែលរាតត្បាលដោយជំងឺនេះ។
តាមរយៈកម្មវិធីនេះ ខ្ញុំសង្ឃឹមថាទស្សនិកជនខ្មែរ យល់កាន់តែល្អប្រសើរពីបញ្ហាជំងឺសកលនេះ។

10617688_624260511006257_44213397_n

Publicités

Critique du film: Un soir après la guerre រាត្រី​មួយ​ក្រោយ​សង្គ្រាម

Le Thème est abordé à la Critique du cinéma,

Le Devoir du cours de français,

La langue étrangère chargée par Gilles Bouchet-B.M.

Etudiant, HENG Oudom

 

UN SOIR APRÈS LA GUERRE

រាត្រីមួយ​ក្រោយ​សង្គ្រាម

Reatry Mouy Kroy Sangkream

par Rithy PANH

« Un Soir Après La Guerre » est un film d’origine khmère aux sous-titres en anglais et certainement en français. Sorti en 1998, ce drame a été produit et réalisé par le cinéaste et réalisateur cambodgien, Rithy PANH et son équipe. Il a une durée de 113 minutes et a été sélectionné notamment pour la compétition internationale. Ce film dramatique raconte également la vie des cambodgiens et la société khmère contemporaine après la guerre.

L’histoire du film a été narrée par une jeune fille, Srey Poeuv, la Petite. Au moment de l’intervention de l’UNTAC, (l’APROUNUC, l’Autorité Provisoire des Nations Unies au Cambodge) en 1992, Sovannah, un soldat de vingt-huit ans, a pu revenir de la guerre civile, à la frontière thaïlandaise pour jouir du retour à la vie civile. A la capitale de Phnom Penh, il ne resta qu’un oncle, ni papa, ni maman, ni frère ni sœur, tous ont perdu la vie dans le régime Khmer Rouge.

2lL’illettrée, la Petite, Srey Poeuv était une prostituée qui louait une petite chambre du Building Blanc. Elle raconte son histoire d’amour avec Sovannah, un jeune soldat qui l’aime pour de vrai, contrairement à ses clients qui ne souhaitaient seulement à avoir la relation sexuelle. Ce jeune homme l’a convaincue de sortir de son travail et sa vie de prostitué pour partir vivre avec lui. 

Elle découvrit alors qu’il était le premier homme qui l’aime réellement. Certes, Sovannah l’aimait vraiment. Elle a décidé de partager sa vie avec cet ex-soldat.

Sovannah avait passé son enfance et sa jeunesse dans la forêt durant la guerre. Il n’avait donc aucune formation professionnelle et ne savait que faire la guerre. Il essaya de travailler dans tout ce qu’il pouvait, dans n’importe quel domaine, tels que: ouvrier, boxeur, vendeur d’oiseaux,… Les gains de ces travaux n’étaient pas suffisants pour subvenir aux besoins de la famille. Ils vivaient dans la pauvreté et ils étaient submergés par les dettes. .

Les gangsters forçaient et menaçaient Srey Poeuv de rembourser les dettes. Elle n’avait plus de choix et décida de retourner dans la prostitution au sein d’un bar. . Sovannah l’a cherché partout et finalement, il l’a trouvée dans une chambre d’hôtel et il a donné la mort au client de Srey Poeuv. 

 1soirAprès s’être caché un petit moment à  la campagne, Sovannah est retourné en ville où avec son ancien ami Maly, il a continué de vivre avec barbarie. Il pensait quitter son pays pour s’installer à l’étranger. Il devint un gangster. Il se fit le complice de Maly pour cambrioler une bijouterie.  Il fut blessé par une balle tirée par la propriétaire et Maly le tua d’une balle lorsque la police arriva.

Les acteurs (principaux et secondaires) interprétaient bien leurs rôles. Le jeu des acteurs est vivant et intéressant. Le rythme du film est agréable et sans effets spéciaux. Les dialogues sont très touchants car les acteurs donnent une vision réelle de la société, de la vie des pauvres, des sans-abris…. Ils n’ont pas oublié de mentionner les aspects de l’amour, de la guerre, de la paix et de la résurrection. Tous les acteurs portaient le costume simple de la vie quotidienne. Parlons de la musique, le réalisateur a bien choisi les bonnes chansons pour accompagner ce film.

poster

Ce film est à voir absolument! Il se trouve en intégralité sur Youtube. Il suffit de télécharger toutes les « parts », et il pourrait aussi possible aller au Centre de ressource audiovisuelle Bophana pour le regarder sur écran.

@Les photos et les liens renvoient à internet. »

Texte par Oudom H.

Grand merci à Scolari et Pauline A.

pour m’avoir aidé à corriger des erreurs dans ce text. 

Concours international « Génération bilingue 2014 »

Source: RFI et IF

affiche

L’Institut français organise, en partenariat avec RFI et TV5MONDE, un concours international pour lycéens de sections bilingues.

Tu as entre 16 et 18 ans, tu es élève en section bilingue ?

Participe au concours international  « Génération bilingue 2014 » et gagne un voyage en France !
Crée une vidéo ou un document audio pour nous raconter ta section bilingue !

Objet du concours :
Production audio et/ou vidéo sur le thème général « être élève en section bilingue».

Thème de la production audio:
« illustrer la vie en section bilingue avec une carte postale sonore commentée ».

Thème de la production vidéo :
« réaliser un portrait vidéo d’un/e élève de section bilingue »

Conditions de participation :
Les productions seront réalisées par équipe de deux élèves, âgés impérativement de 16 à 18 ans.

Date limite d’envoi des productions : 28 février 2014.Prix 4 voyages et séjours en France, du 12 au 23 juillet 2014, dans le cadre de la 2ème édition du programme de mobilité organisé par l’Institut français « Génération bilingue 2014 ».

Pour savoir plus information cliquez ici, RFI

Mon mini-reportage en vidéo a été sélectionnée parmi les 10 meilleures

La finale du concours Destination Francophonie a eu lieu le jeudi 27 juin à 18h dans la salle de cinéma de l’Institut français. «Deum Thnot, Un petit sujet très sucré!», ma vidéo a été sélectionnée parmi toutes celles postées sur Viméo et fait partie des 26 vidéos en compétition pour la finale Cambodge.

Le résultat final, mon mini-reportage en vidéo a gagné dans les 10 meilleures.

Cliquez ici:

Deum Thnot, un petit sujet très sucré, présenté par HENG Oudom

Ci-dessous, le cadeau du restaurant Comme à la Maison, de la librarie Carnet d’Asie, de Centre des Ressources Audiovisuelles Bophana, de l’Institut français et de TV5 du Monde.

DSCF7221

Felicitations au gagnant de la finale « Cambodge » de Destination Francophonie qui reçoit aussi le prix du public : N°1: »Les mots français dans le language khmer » de Sorithy LONG

http://vimeo.com/groups/destinationfrancophoniecambodge/videos/66544097

(Applaudissements pour le n°1 du concours Destination Francophonie Cambodge, 2ème du concours régional et prix du public : Long Rithy !)

N°2 : « L’Apsara (les dents) ». Bravo à Roeun Sokphalkun !

https://vimeo.com/groups/destinationfrancophoniecambodge/videos/66486308

N°3 : « Le coiffeur de rue au Cambodge ». Bravo à Samnang Lang !

https://vimeo.com/groups/destinationfrancophoniecambodge/videos/66486308

Deum Thnot, Un petit sujet très sucré

«Deum Thnot, Un petit sujet très sucré!»

Bonjour, amis francophones!

Le palmier à sucre est l’arbre symbolique du Cambodge, mais il ne figure pas sur le drapeau, comme le cèdre du drapeau libanais, ni comme l’érable du drapeau canadien. A cause de sa surexploitation, le cèdre a presque disparu. Quant à l’érable qui existe toujours, mais il ne produit que du sirop.
Par contre, le palmier à sucre est un arbre très utile. Nommé Deum Thnot (ដើមត្នោត) en khmer, il est employé pour la fabrication des bateaux, des produits artisanaux et la construction des maisons. De plus, le sucre de palme sert à de nombreuses préparations culinaires, desserts, gâteaux, boissons et confitures.

Pour protéger l’environnement et limiter le réchauffement climatique, nous devons le replanter.

Venez le planter avec moi !

Présenté par HENG Oudom, de Phnom Penh, au Cambodge.

Dimanche matin, 26 Mai 2013

Deum Thnot, Un petit sujet très sucré participe le concours Destination Francophonie 2013, cliquez ici:

Deum Thnot, un petit sujet très sucré,