Le premier voyage en France où me porte l’espérance

Pour améliorer ma langue, j’essaie d’écrire et rappeler les événements à rédiger en français. Le français, ce n’est pas ma langue maternelle, je suis d’accord, personne n’écrit parfaitement dans une langue qui n’est pas la sienne. Il faut de nombreuses années d’écritures pour avoir un texte parfaitement rédigé. Bon, j’ai encore des années de travail! Il faut continuer d’écrire tout le temps, tous les jours un peu.

ythforum_picto_frQuand et comment êtes-vous allez en France ?

Je suis allé en France du 24 octobre au 10 novembre 2013 pour la participation au 2..8ème Forum des jeunes de l’UNESCO qui a eu lieu du 29 au 31 octobre 2013. J’ai pu participer à ce forum car j’ai été nommé par l’Union des Fédérations de la Jeunesse du Cambodge (UFJC) et sélectionné par le bureau de l’UNESCO à Phnom Penh et la Commission nationale du Cambodge pour l’UNESCO. Mon voyage a été soutenu par le bureau de l’UNESCO à Paris et La Mission des États-Unis auprès de l’UNESCO.

Avant d’être désigné, j’ai été volontaire au poste de Liaison Officier auprès de l’Union des Fédérations de la Jeunesse du Cambodge (UFJC) dans l’organisation de la 37ème Session du Comité de Patrimoine Mondial en juin 2013 à Phnom Penh. J’ai occupé le poste de chef de groupe des jeunes volontaires dans le domaine du Secrétariat de l’UNESCO.

DSCF9718

Quelques jours avant le commencement du 8è Forum des jeunes de l’Unesco, vous avez participé au Start Up Weekend, pourriez-vous  nous raconter?

2Je suis arrivé à Paris le 24 octobre 2013 pour assister dès le lendemain au cours d’inspiration de l’entreprenariat social, Start Up Weekend. Certes, avant de commencer ce forum de la jeunesse.

Il faut aussi rappeler qu’avant de partir en France, j’ai proposé ma candidature pour Startup Weekend et j’ai été sélectionné pour ce séminaire très instructif. J’ai eu la chance d’assister à cet atelier du 25 au 27 octobre avec d’autres jeunes venus d’une trentaine de pays différents. Cet événement a été organisé et financé par la Mission des Etats-Unis d’Amérique auprès de l’UNESCO. Cette institution m’a fourni le budget pour mon voyage et m’a donné l’occasion d’apprendre l’entreprenariat social qui a été inventé développé par de brillants experts étrangers. Cette formation m’a beaucoup apporté en termes de confiance en moi et de motivation et j’ai appris les bases de l’installation de petites entreprises.

Le Cambodge intégrera L’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN)DSCF9755 l’année prochaine, en 2015, et je crains que me Cambodge ne soit pas suffisamment solide en termes de ressources humaines et d’éducation pour faire face à la concurrence de ses nouveaux partenaires de l’ASEAN. Le risque est que face à l’ouverture des marchés, le Cambodge perde des emplois. Le Startup Weekend m’a aidé à penser à l’entreprise et à installer des entreprises et étant également les entrepreneurs sociaux à l’avenir. J’aimerais être utile à d’autres personnes de mon pays en concevant des emplois d’avenir et participer ainsi au développement de mon pays. Après cette formation en atelier, maintenant je commence à être l’actionnaire avec mes amis proches pour la gestion de notre propre entreprise, comme la création d’une petite cafétéria et un restaurant et ainsi de penser à la gestion d’un micro financement.

DSCF9753Parlons du Forum des jeunes, qu’avez-vous fait durant cette rencontre des jeunes du monde ?

DSCF9734Permettez-moi de raconter un peu. Parler du forum de la jeunesse de l’UNESCO, l’une des branches des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture organise régulièrement tous les deux ans  le forum des jeunes. L’UNESCO appelle un(e) délégué(e) ou un(e) représentant(e) de la jeunesse des Etats membres pour la discussion et le débat sur ​​la jeunesse en question. Le  sujet change à chaque fois, cette année, le thème du 8è Forum était «Les jeunes et l’inclusion sociale : L’engagement civique, de dialogue et le développement des compétences ». Nous classions en trois axes, le premier est la formulation de la politique et de l’examen de la participation des jeunes, le deuxième est le développement des capacités pour la transition à l’âge adulte, et le dernier est l’engagement civique, la participation démocratique et l’innovation sociale.

DSCF9782 Au cours de la discussion, il y avait les rapporteurs qui sont des bénévoles  parmi les délégués de la jeunesse et qui avaient écrit et rédigé nos recommandations, propositions et débat, après nous avons rédigé ensemble une recommandation finale, puis l’avons envoyé à la Conférence générale de l’UNESCO qui a eu lieu au siège de l’UNESCO du 5 au 20 novembre 2013, pour en discuter et l’intégrer dans les activités et la politique de l’UNESCO.

DSCF9779J’ai apporté des livres pour promouvoir le Cambodge à travers le monde. Ce sont les guides touristiques officiels du Royaume du Cambodge qui ont de nombreux exemplaires et qui pèsent d’environ 13 kg mais seulement cinq titres différents : 1) Merveilleux Royaume du Cambodge ; 2) Un Voyage Pour Une Destination Exotique En Asie, Le guide pratique officiel du ministère du tourisme ; 3) Destination Guide, en anglais ; 4) The official, Destination Guide, en anglais ; 5) The Kingdom’s Best Kept Secret, en anglais.

Pour renforcer notre solidarité, nous, les jeunes venant du pays dans l’ASEAN, travaillons ensemble comme un groupe de discussion pour établir la recommandation. Nous étions totalement d’accord de lancer l’idée que tous les états membres de l’UNESCO doivent créer une commission nationale auprès de l’UNESO.paris-045

Personnellement, j’ai été très heureux de participer à cet événement car j’ai pu apprendre beaucoup de choses sur le monde, en particulier me faire des amis en provenance d’autres pays à travers le monde entier. J’ai découvert et compris que le Cambodge n’est pas tout seul, nous avons la famille dans la planète. Par ailleurs, j’ai beaucoup appris sur la situation des jeunes, les défis, les conflits et les obstacles d’autres pays. J’ai également pu observer le fonctionnement de l’assemblée générale du le forum international des jeunes. Surtout, je peux montrer ma capacité et je partage avec eux. Je  peux comparer mes connaissances avec d’autres jeunes, c’est une façon pour que je puisse changer des points faibles et faire des efforts à réussir. De plus, je garde toujours bien en contact avec des autres jeunes par les réseaux sociaux, Facebook et courrier électronique.

Ici quelque site de leurs

Délégué du Canada

Délégué de la Guinée

Délégué de la Thaïlande

Délégué de la Côte d’Ivoire

J’ai le plaisir de partager avec vous la recommandation, le Document Final du 8ème Forum des Jeunes de l’UNESCO : la recommandation du 8ème Forum des Jeunes de l’UNESCO

 Résumé des trois jours du forum en vidéo

Premier jour

Deuxième jour

Troisième jour

IMG_1075

Avez-vous découvert un peu l’Hexagone après votre mission ?

IMG_1082Après le forum, j’ai bénéficié de 10 jours supplémentaires en France, qui est le pays de mes rêves depuis que j’ai commencé à étudier la langue française. Quand je suis resté avec une famille française, j’ai eu l’occasion de visiter Paris: la Tour Eiffel, le Sacré-Cœur de Montmartre, la cathédrale de Notre Dame de Paris, le Musée du Louvre, le Musée Guimet, l’Opéra… J’ai goûté la nourriture française et je l’ai bien aimée. J’ai assisté à un événement : le pot de départ à la retraite du père d’une amie à Argenteuil, et j’ai assisté à une Conférence sur le Cambodge à l’INALCO, l’Institut national des langues et civilisations orientales.

E1

E3Quand je vivais avec une  famille khmère à Montigny les Cormeilles, j’ai eu la chance de visiter les Châteaux de Versailles. J’ai pris le bateau mouche sur la Seine, le fleuve traversant Paris. J’ai goûté aussi la cuisine française là-bas. D’autre part à Poitiers, j’ai fait une conférence sur le Cambodge (Une soirée pour faire connaître le Cambodge) au bénéfice de mon ex-orphelinat avant de revenir au Cambodge le 11 novembre  2013. Je me suis bien amusé en visitant le Futuroscope.

P1010266Que pensez-vous de ce voyage ?

J’ai acquis beaucoup d’expériences au cours de ce voyage. C’était ma première fois à l’étranger et aussi mon premier voyage en avion. J’ai rencontré beaucoup de gens et j’ai eu l’occasion d’améliorer mon français. Ce départ m’encourage beaucoup à faire des efforts pour étudier parce que cela me donne de l’espoir et je voudrais continuer mes études en France à l’avenir.

DSCF9962Et alors, que pensez-vous de Paris et des français?

Ô, Paris, c’est une ville idéale et romantique comme on le dit dans le langage de tous les jours. Aller à la Tour Eiffel était un vieux rêve que j’ai enfin réalisé. Il  faisait très froid même en octobre et novembre car la température à Paris est complètement lec..différente de celle de Phnom Penh. Même si à Paris, la vie est chère pour moi, il y a encore beaucoup de choses à découvrir.

J’ai remarqué que le peuple français, les parisiens en particulier, ne sourit pas beaucoup. Quand j’étais dans la rue, j’ai essayé de leur sourire, mais ils ne me sourient pas. Ils aiment marcher et  bouger très rapidement. Une autre chose, ils aiment beaucoup la lecture, même dans le train, en métro, en bus, à la cafétéria, au restaurant… Les conducteurs et les piétons respectent bien le feu rouge et le code de la circulation.

Avant de finir, avez-vous des choses à ajouter ?

J’aimerais remercier encore une fois l’UYFC, au siège de l’UNESCO, le bureau de2. l’UNESCO à Phnom Penh et la Commission nationale du Cambodge pour l’UNESCO pour m’avoir choisi et m’avoir beaucoup aidé, et surtout je fais beaucoup de remerciements au Gouvernement des Etats-Unis d’Amérique et notamment The United-States Mission to UNESCO pour leur soutien. De plus, je remercie toutes les familles d’accueil, khmères et françaises, qui m’ont beaucoup aidé pour mon premier séjour en France. Sans eux, je ne me serai pas autant amusé et j’aurais sans doute rencontré plus de difficultés.

Texte par

Oudom HENG

PS: Vous pouvez aussi lire des autres articles concernant ce forum ici.

Bureau de l’Envoyé du Secrétaire Général pour la Jeunesse

8e Forum des jeunes de l’UNESCO

8e Forum des jeunes de l’UNESCO : Laissez la jeunesse prendre sa place !

Tête à tête … avec Malamine Koné au 8e Forum des Jeunes de l’UNESCO

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s